Hyperthyroïdie chez le chat

L’hyperthyroïdie du chat est une maladie dans laquelle les glandes thyroïdiennes du cou développent des tissus anormaux et produisent trop d’hormones thyroïdiennes, ce qui accélère les fonctions corporelles. La cause sous-jacente est inconnue, mais dans de rares cas, le cancer peut causer cette maladie.

Lorsque les glandes thyroïdiennes ne produisent pas assez d’hormones, on parle d’hypothyroïdie ou de thyroïde sous-active. En tant que condition naturelle, ceci est très rare chez le chat, bien que cela puisse être vu comme une conséquence de certains traitements, et répond bien aux suppléments thyroïdiens.

Hyperthyroïdie chez le chat

Quels sont les symptômes de l’hyperthyroïdie ?

L’hormone thyroïdienne a de nombreuses fonctions dans le corps de sorte que les symptômes de l’hyperthyroïdie  incluent :

  • Une augmentation de l’appétit.
  • Une soif accrue.
  • Une perte de poids.
  • De l’agitation ou l’augmentation de l’activité du chat.
  • Un pelage terne avec une éventuelle perte de poils.
  • Des vomissements ou diarrhées.
  • Le fait d’uriner à l’intérieur de la maison.
  • Une fréquence cardiaque rapide.
  • De l’hypertension artérielle.

Comment diagnostique-t-on l’hyperthyroïdie du chat ?

Votre vétérinaire soupçonnera une hyperthyroïdie en fonction des symptômes de votre chat et d’un examen physique. Les taux d’hormone thyroïdienne peuvent ensuite être mesurés par une analyse de sang pour diagnostiquer l’hyperthyroïdie. D’autres tests peuvent être effectués pour rechercher d’autres maladies pouvant affecter la maladie. Une des difficultés est que les changements dans le corps qui se produisent en raison de l’hyperthyroïdie (en particulier l’hypertension artérielle) peuvent masquer les maladies rénales précoces. Cela peut se révéler vrai lorsque l’hyperthyroïdie est inversée par le traitement, mais ne peut souvent pas être vu sur les tests avant le traitement.

Comment traite-t-on l’hyperthyroïdie ?

Avec un traitement médicamenteux

‘hyperthyroïdie se traite facilement avec une dose quotidienne d’antithyroïdien. Les comprimés sont disponibles mais ne guérissent pas la maladie, ils bloquent la production excessive de l’hormone thyroïdienne, et doivent être donnés à vie, généralement deux ou trois fois par jour, à intervalles réguliers. Beaucoup de chats vivent longtemps et heureux avec des médicaments pour contrôler l’hyperthyroïdie, mais des visites régulières chez le vétérinaire et des tests de suivi sont souvent nécessaires.

Avec un traitement chirurgical

Une solution courante pour les chats souffrant d’hyperthyroïdie consiste à enlever chirurgicalement les tissus affectés, une opération connue sous le nom de thyroïdectomie. Votre vétérinaire stabilisera d’abord l’état de votre chat avec des médicaments antithyroïdiens avant de l’opérer. Comme tous les animaux ont deux glandes thyroïdiennes, la taille des deux est inspectée en chirurgie, puis une ou les deux sont enlevées en cas d’agrandissement. Si les deux sont enlevés, soit en même temps, soit dans le cadre de deux opérations distinctes, cela peut entraîner un risque accru de complications postopératoires. S’il reste une glande, elle peut plus tard commencer à produire un excès d’hormone thyroïdienne. Il n’ y a pas de règle à savoir si les deux glandes doivent être enlevées ensemble ou séparément, et votre vétérinaire vous conseillera toujours la meilleure option pour votre chat.

Après la chirurgie, des analyses sanguines régulières peuvent être recommandées afin que votre vétérinaire puisse s’assurer que les taux d’hormones thyroïdiennes sont normaux. Une hypothyroïdie ou une thyroïde sous-active peut parfois se développer à la suite d’une intervention chirurgicale pour traiter une thyroïde hyperactive. Bien que les effets secondaires soient rares après la chirurgie, votre chat peut présenter des symptômes, y compris une perte d’appétit, des vomissements et de la fatigue.

Avec un régime adapté

Contrôler les niveaux d’iode (dont la glande thyroïde a besoin pour fabriquer les hormones) dans le corps avec un régime alimentaire spécial peut également aider à contrôler la maladie dans certains cas, mais il est essentiel que le chat ne mange que cette alimentation et rien d’autre. Cela peut être difficile si votre chat sort.

Pourquoi est-il si important de traiter l’hyperthyroïdie du chat ?

Les chats atteints d’hyperthyroïdie ont non seulement une qualité de vie réduite, mais, s’ils ne sont pas traités, ils peuvent aussi souffrir d’insuffisance cardiaque, de cécité ou de mort. Il est donc recommandé d’emmener votre chat directement chez le vétérinaire si vous remarquez des signes d’hyperthyroïdie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *